La vaccination permet de diminuer la gravité des signes cliniques, des lésions, et le niveau d’excrétion de l’agent pathogène par l’animal infecté. On protège ainsi le reste du groupe et on diminue la propagation de la maladie. Mais en plus d’apporter une protection de votre cheval contre certaines maladies, il s’agit également d’une opportunité pour votre cheval d’être l’objet d’un contrôle annuel par votre vétérinaire. Cela vous permet d’aborder toutes les points qui vous inquiètent concernant le bien être et la bonne santé de votre animal.

En France, nous vaccinons principalement contre quatre maladies :

  • La grippe (maladie très contagieuse, pouvant laisser des séquelles de l’arbre respiratoire)
  • La rhinopneumonie (maladie également très contagieuse, laissant parfois des séquelles de l’arbre respiratoire, infection latente possible)
  • Le tétanos (maladie grave parfois mortelle, très grande sensibilité du cheval avec de nombreuses situations à risque telles qu’une plaie au pré)
  • La rage (zoonose (maladie transmissible à l’homme) et mortelle)

Des vaccins sont également disponibles contre l’artérite virale équine (vaccination des animaux reproducteurs) et la maladie de west nile.

La vaccination obligatoire pour les chevaux participant à des rassemblements (concours de CSO, CCE, dressage, courses, foires …) ne concerne que la grippe. Cependant il est très fortement conseillé de vacciner tous les chevaux d’un cheptel contre les quatre maladies citées ci dessus. La primo vaccination correspond à la vaccination la première année. Pour certaines maladies comme la rage, une seule injection suffit, alors que pour le tétanos, la rhinopneumonie et la grippe, deux injections à un mois d’intervalle sont nécessaires.

La vaccination contre la rage et la rhinopneumonie doit être répétée 6 mois après la première vaccination la première année.

Les rappels sont ensuite à réaliser tous les ans (tous les deux ans pour le tétanos), sauf pour les chevaux participant à des compétitions internationales qui doivent alors avoir un rappel contre la grippe tous les 6 mois.