Les chirurgies respiratoires peuvent être réalisées sur cheval debout ou anesthésié, selon l’intervention. La clinique dispose d’un Nd-Yag laser de grande puissance (60 W) qui nous permet de réaliser différents types d’interventions sur les voies respiratoires supérieures. Le plus souvent, ces chirurgies sont réalisées à l’aide d’un endoscope, évitant ainsi une approche invasive.

  • Cornage (Tie-back): La chirurgie la plus couramment réalisée est la chirurgie de cornage. Lors du cornage, dû à une dégénérescence du nerf laryngé récurrent, le côté gauche (le plus fréquemment) du larynx est paralysé. Cette paralyse provoque un rétrécissement des vois aériennes avec intolérance à l’effort et bruit respiratoire. La chirurgie se déroule en deux temps, dans la première phase, sous anesthésie générale, une prothèse est placée pour corriger le côté paralysé du larynx et ouvrir les voies aériennes (laryngoplastie). Avec cette intervention l’intolérance à l’effort est corrigée. Le lendemain se déroule la deuxième phase avec la ventriculo-cordectomie qui a pour objectif principal de réduire le bruit inspiratoire. Celle-ci est réalisée debout sous tranquillisation avec une technique au laser. La technique au laser évite l’incision au niveau de la gorge et par conséquent, il n’y a pas de soins locaux suite à cette intervention.

 

  • Déplacement dorsal du voile du palais: Cette pathologie touche principalement les chevaux de courses. Le voile du palais se disloque de sa position normale et va obstruer partiellement les voies aériennes. Classiquement le problème se déclenche à la fin de la course et s’accompagne de l’apparition d’un bruit respiratoire avec ralentissement de la vitesse en course. En fonction du cas, une technique chirurgicale de déplacement rostrale du larynx (Tie-forward) avec une prothèse et/ou une technique au laser pour stabiliser le voile du palais seront réalisées.

Kystes et hématomes progressifs de l’ethmoïde, kystes sous-épiglottiques et replis ary-épiglottiques:


Avec le Nd-Yag, les kystes de grande taille et les hématomes de l’ethmoïde peuvent être traités avec succès sur cheval debout tranquillisé.