Une équipe de chercheurs internationaux semble avoir découvert la cause de cette maladie foudroyante. Il s’agirait d’une toxine, l’hypoglycine A, contenue dans le fruit de l’érable sycomore et negundos. Ces arbres étaient présent sur les lieux de pâturage.

Il convient donc d’être particulièrement vigilant si ces arbres sont présents dans vos pâtures. Il faut veiller à ce que vos chevaux aient accès à une nourriture complémentaire suffisante (plutôt des concentrés riches en glucides) afin de réduire le risque d’ingestion de graine.